• Ressources

    AMAZONIE, GUYANNES & CARAÏBES.

     

     

    1. Bilhaut Anne-Gaëlle 2006, L'adieu aux Zápara. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 87:90.
    2. L'ethnologue sur le départ se voit offrir une grande boisson de bière. Elle est témoin du brassage de la "bière de manioc moisi", une technique ancestrale de confection de ferment amylolytique à base de galette de manioc. Cette technique sophistiquée de brassage est en voie de disparition en Amérique du sud.
    3. Correa Da Fonseca Filho L. R. 2008, História, Política e Cerveja : o Trajectória do Lobby da Indústria da Cerveja, Ph. D Universade de São Paolo.
    4. Brasserie industrielle et lobbying au Brésil. Avec un historique du groupe Sindicerv depuis sa fondation en 1930.
    5. Daillant Isabelle 2006, La bière complète des chimane. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 71:79.
    6. Erikson Philippe 1990, « Near beer of the Amazon », Natural History, 90 (8), pp. 52-61.
    7. Erikson Philippe 1992, Qu'importe donc l'ivresse tant qu'on a le breuvage : fermentation, tempérance et rituel chez les Matis d'Amazonie brésilienne, Cahiers de sociologie économique et culturelle, 89:96.
    8. Erikson Philippe (éd.), La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Musée français de la Brasserie, Saint-Nicolas de Port, 2004, 140 p., ill. (ouvrage édité et publié avec le concours de l’université de Paris X-Nanterre, de l’UMR 7535 et de l’UPR 324 ; 2e édition : 2006).
    9. En sus des articles, les Annexes : textes historiques et premières descriptions des bières amérindiennes après l'arrivée des Européens (Colomb, Pane, Fiaschi, Carjaval, Breton, Labat, Staden, Thevet, etc.).
    10. Erickson Philippe 2006, Bières, masques et tatouages chez les Matis d'Amazonie brésilienne. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (éd.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 47:53.
    11. (da) Graça Santos Paulo Alexandre 2009, MENSAGENS NAS GARRAFAS : O prático e o simbólico no consumo de bebidas em Porto Alegre (1875-1930), Ph. D Porto Alegre.
    12. Grenand Françoise 1972, L'art et les techniques culinaires des indiens Wayãpi de Guyane française (Mémoire), Université Paris V.
    13. Grenand Françoise 1996, Cachiri, l'art de la bière de manioc chez les Wayãpi de Guyane. In Cuisines, Reflets des Sociétés, Marie Claire Bataille-Benguigui & Françoise Cousin, 325:345.
    14. Exposé complet sur le brassage de la bière de manioc, et les manières de boire. A noter la variété de bière payawalu à base de galette de cassave moisie (p. 330), c'est-à-dire opérant comme un ferment amylolytique. Une technique-témoin d'un lointain passé où cette methode de brassage était complètement maîtrisée. Voir Mowat 1989 pour le Surinam et le Guyana.
    15. Grenand Françoise 2006, Cachiri : un art de vivre chez les Wayãpi de Guyane française. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 13:23.
    16. Grotti Vanessa Elisa 2009, Un corps en mouvement : parenté, « diffusion de l’influence » et transformations corporelles dans les fêtes de bière tirio, Amazonie du Nord-Est, Journal de la société des américanistes 95(1).
    17. Hartman Günther 1958, Alkoholische Getränke bei den Naturvölkern Südamerikas, Berlin.
    18. Hurault Jean 1962, Les Indiens Oyampi de la Guyane française, Journal de la Société des Américanistes 51, 65:82.
    19. Iriarte Jose, Gillam J. Christopher, Marozzi Oscar 2008, Monumental burials and memorial feasting: an example from the southern Brazilian highlands, American Antiquity 82, 947:961.
    20. Les grands tumulus découverts dans le sud du bassin amazonien témoignent de l'existence de sociétés complexes dès le 2ème – 3ème siècle. Ces édifices de terres monumentaux servaient notamment à organiser des fêtes avec abondance de boissons fermentées. Loin des clichés de tribus amazoniennes soit-disant primitives. Les Kaikang furent les derniers témoins-relais de ces vastes organisations encore vivantes après la colonisation espagnole et protugaise.
    21. Lara Delgado Kantita 2006, La consommation de chicha chez les Yuracaré de San Pablo, Río Isoboro. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 65:69.
    22. Lehm Ardaya Zulema 2006, Quelques aperçus sur la bière des Mojeňos. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 59:63.
    23. Melgar Tania 2006, Chicha et résistance culturelle chez les Guarayo. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 55:58.
    24. MoskowitzAnita Fiderer 1971, Beer Barrel of the Amazon, The Metropolitan Museum of Art Bulletin, 29(9), 403:404.
    25. A propos d'une grande jarre à bière Shipibo, décorée et trouvée sur le cours supérieur de la rivère Ucayali.
    26. Mowat Linda 1989, Cassava and Chicha: Bread and Beer of the Amazonian Indians, Shire, Princes Risborough (64 p.).
    27. Une brochure de 64 p. couvrant tout le brassage de la bière de manioc (Colombie, Guyana, Surinam). Riche illustration N&B. Complète Grenand 1996 pour la Guyane française.
       
    28. La Barre Weston 2009, Native American Beers, American Anthropologist 40(2), 224:234.
    29. Inventaire des bières brassées par les peoples amérindiens d'Amérique du sud et central.
    30. Ochoa Siguas Nancy 2006, Fonctions cérémonielles et sociales de la bière chez les Chayahuita d'Amazonie péruvienne. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 81:85.
    31. Oka.mag 2006, Dossier : Vous avez dit Alcoolisme …?, Bimensuel des actualités Amérindiennes de Guyannes Fr., Kourou. 26, 3:13.
    32. Le dossier brûlant du commerce d'alcool distillé (rhum) et de bière forte industrielle aux peuples amérindiens de Guyanne française, commerce contrôlé par les créoles de Maritinique et Guadeloupe. Le cachiri, bière de manioc traditionelle, compte peut dans cette alcoolisation forcée.
    33. Rostain Stéphen 1991-92, La céramique amérindienne de Guyane française, Société suisse des Américanistes/Schweizerische Amerikanisten-Gesellschaft Bulletin 55-56, 93:127.
    34. Parmi les nombreuses céramiques anciennes retrouvées par l'archéologue, les grandes jarres à cachiri (bière de manioc) et les bols à boire, témoins des évolutiions techniques et sociales des peuples amérindiens des basses-terres des Guyannes depuis leur préhistoire.
    35. Schoepf Daniel 1979, La Marmite Wayana: cuisine et société d'une tribu d'Amazonie, Bulletin annuel du Musée d'ethnographie de Genève 29, 113:138.
    36. Schoepf Daniel 2000, Bière de manioc et convivialité rituelle chez les Wayana d'Amazonie. In Ferments en folie, Fondation Alimentarium N° 29 Nestlé, 33:43.
    37. Cérémonial de boisson, valeur sociale de la bière de manioc, et diverses méthodes de brassage. Les Wayana, comme les autres peuples amérindiens des Guyanes, connaissent plusieurs façons de brasser la bière.
    38. Sztutman Renato 2006, "Kawewi pepicke". Les caouinages anthropophages des anciens Tupi-Guarani. In La pirogue ivre. Bières traditionnelles en Amazonie, Philippe Erikson (ed.), Université Paris X-Nanterre, Musée Français de la Brasserie, 25:45.
    39. Yde J. 1965, Material culture of the Waiwai, Nationalmuseets Skrifter, Ethnografisk Raekke X, Kopenhagen.
    40.  Yvinec Cédric 2011, Invention et interprétation : chants de boisson et chants chamaniques chez les Suruí du Rondônia, Journal de la société des américanistes 97(1), 151:177