• Ressources

    Amérique centrale.

     

    1. Bruman Henry 2000, Alcohol in Ancient Mexico. University of Utah, Salt Lake City.
    2. Bruman a cherché entre 1938 et 1940 la trace des anciennes boissons fermentées parmi les amérindiens du Mexique, notamment les Huichols. Ce livre publie sa thèse de 1940 "Aboriginal Drink Areas in New Spain". Plusieurs raisons le rendent incontournable 1) la recherche ambitieuse de Bruman tentait de reconstituer la géographie des boissons fermentées avant la conquête espagnole 2) les observations de terrain faites par Bruman dans les années 1930 relèvent des traits culturels que la "mexicanisation" accélérée des cultures amérindiennes a fait disparaître depuis. 3) avant-gardistes en 1938, les approches combinées — régionale du géographe (Nord-Mexique jusqu'à l'isthme de Panama) et moyenne échelle de l'historien (1492-19ème siècle) — ont prouvé leur efficacité.
    3. Coe Sophie D. 1994, America's First Cuisines. University of Texas Press, Austin.
    4. Dahlin H. Bruce, William J. Litzinger 1986, Old Bottle, New Wine: the Function of Chultums in the Maya Lowlands, American Antiquity51, 721:736.
    5. La fonction des chultums, cavités en forme de chaussure creusées dans des rochers près des habitations Maya, a toujours intrigué les archéologues. Les auteurs proposent d'y voir un dispositif pour préparer et conserver des aliments et boissons fermentées. Le chultum, cavité humide, chaude et ouverte, serait propice au développement des microorganismes et par conséquent la confection de ferments amylolytiques (galettes, boulettes de maïs fumé couvertes de moisissures) pour brasser la bière de maïs.
    6. Deimel Claus 1980, Les Indiens Tarahumaras au présent et au passé. Traduit de l'allemand. Editions Fédérop.
    7. Nombreuses citations tirées des récits des missions que Joseph Neuman et Johannes Ratkay firent au pays des Tarahumaras à partir de 1680. La description des tesguïnadas, les fêtes de bière de maïs y tient une grande place.
    8. Eber Christine 1995, Women & Alcohol in a Highland Maya Town. Water of Hope, Water of Sorrow. University of Texas Press, Austin.
    9. Farnsworth Paul 2001, Beer Brewing and Consumption in the Maintenance of African Identity by the Enslaved People of the Bahamas, 1783-1834, Culture & Agriculture 23(2), 19:30.
    10. Les esclaves d'origine africaine avaient conservé la connaissance du brassage de la bière. Preuves indirectes d'après les fouilles des anciennes plantations du 18ème siècle aux Bahamas.
    11. Fournier Dominique 1991, Les vicissitudes du divin au Mexique. L'évêque, le juge et le pulque. In Le Ferment Divin, ed. D. Fournier et S. D'Onofrio, pp 225-240.
    12. Fournier Dominique 1996, Le pulque au Mexique, entre préparation culiniare et production artisanale. In Cuisines, Reflets des Sociétés, Marie Claire Bataille-Benguigui & Françoise Cousin, 308:324.
    13. Pas de rapport direct avec la bière sinon la proximité fascinante du pulque et du tesguïno (bière de maïs) dans la même zone géographique et historique, le Mexique central.
    14. Kennedy J. 1963, Tesguino Complex: The Role of Beer in Tarahumara Culture, American Anthropologist 65(3), 620:640.
    15. Litzinger William Joseph 1983, The Ethnobiology of alcoholic beverage production by the Lacandon, Tarahumara, and other aboriginal mesoamerican peoples. PhD. University of Colorado.
    16. Etudes in-situ des procédés de brassage des bières de maïs ou de manioc, des microorganimes et des additifs végétaux.
    17. Lupo Alessandro 1991, L'eau bénie. Valeurs symboliques de l'alcool dans la pensée religieuse des Nahua de la Sierra de Puebla. In Le Ferment Divin, ed. D. Fournier et S. D'Onofrio, pp 241-251.
    18. Mitchell Tim 2004, Intoxicated Identities. Alcohol's Power in Mexican History and Culture. Routledge ed., New-York.
    19. Pennington Campbell 1969, The Tepehuan of Chihuahua, their material culture. Utah University Press.
    20. Campbell Pennington est un spécialiste des cutures amérindiennes du nord du Mexique. Ses 3 monographies font autorité. La bière de maïs est la boisson sociale et centrale des groupes qu'il a étudié.
    21. Pennington Campbell 1980, The Pima Bajo of Central Sonora, Mexico. Vol I Material culture. Vol II Vocabulario en la lengua Nevome. Utah Univ. Press.
    22. Pennington Campbell 1996, The Tarahumar of Mexico, their environnment and material culture (1ère publication 1963).
    23. Zizumbo-Villarreal Daniel, González-Zozaya Fernando, Olay-Barrientos Angeles, Almendros-López Laura, Flores-Pérez Patricia, Colunga-Garcíamarín Patricia 2009, Distillation in Western Mesoamerica before European Contact, Economic Botany 63(4), 413:426.