• Histoire Générale

    world history

    Agriculture et brasserie primitives coïncident-elles ?

     

    L'existence de la bière [1] à des époques très anciennes est désormais prouvée grâce aux techniques des archéochimistes : il y a 9000 ans en Chine, 6000 en Mésopotamie et dans les hautes vallées d’Iran/Pakistan (Shahr-i Shōkhta), 5500 en Egypte. L'Afrique suit de près [2]. puis l'Europe et le continent américain.

    Les régions dans lesquelles émerge la brasserie recouvrent les foyers primaires de domestication des céréales ou des tubercules amylacés. De sorte que les types de bière propres à chaque aire culturelle du globe correspondent aux plantes domestiquées dans ces régions.

    Est-ce un hasard ?

    Dans ces diverses régions du globe, l'émergence de la brasserie suit la naissance de l'agriculture ou de l’horticulture. Rien d’étrange dans cela : pas de bière sans amidon. Chercher la trace des premiers brasseurs, c'est remonter le temps et la piste des premiers cultivateurs-horticulteurs de la planète. Pas de fabrication et consommation régulière de bière, donc pas de brasserie, sans une source abondante, durable et contrôlable d'amidon. Disons des stocks annuels de grains ou bien de l'amidon "spontanément" disponible (graminées sauvages, tubercules, racines, moelle amylacée de certains arbres, etc.).

    Mais le temps écoulé entre la domestication des sources d’amidon et l’émergence de la brasserie oscille, selon les régions, entre un et plusieurs millénaires. Les nécessités de l’adaptation technique n’expliquent pas un tel décalage chronologique. Des mécanismes d’évolution sociale, d’appropriation mentale (boisson alcoolique) sont intervenus. Il ne suffit pas d'avoir sous la main des stocks de grains ou de tubercules; il faut aussi que les structures sociales favorisent ou acceptent de transformer régulièrement ces réserves alimentaires en boissons fermentées. Il faut de surcroît que les comportements et les mentalités intègrent la consommation d'alcool et l'ivresse collective, plus ou moins ritualisée, comme vecteurs de transformations sociales positives. 

     

     >

     


    [1] La bière ou une forme mixte de boisson fermentée incorporant a minima une matière première amylacée mélangée à des fruits et parfois du miel.

    [2] Les traces de brasserie retrouvées à Abydos (sud égyptien, 2ème cataracte) et les documents égyptiens anciens ne laissent pas de doute sur la production de bière en Nubie. Mais nous manquons à ce jour de preuves matérielles touchant les prémices de la brasserie en Afrique noire, par exemple des analyses de résidus de bière antérieurs au 4ème millénaire.