• Histoire Générale

    world history

    La bière, une invention indépendante de chaque bassin brassicole ?

     

       

    Découper la carte du monde en bassins brassicoles n’implique pas qu’ils soient des isolats. Un « bassin brassicole » échange avec ses voisins. Mais chaque bassin est en puissance un lieu de naissance de la bière. On en dénombrerait plus d’une vingtaine dans le monde (Liste des Bassins Brassicoles).

    Pourra-t-on expliquer la présence quasi-simultanée (7ème millénaire av. n. ère) d’une brasserie primitive sur les rivages du golfe persique et les côtes de la Mer de Chine (4000 km à vol d’oiseau) ? Ou en Chine et au Mexique, avec d’un côté les bières de blé et millet, de l’autre celles de maïs. Aucun contact entre des régions si éloignées ne peut être imaginé dans l'antiquité concernant une tradition de brassage.

    Ces résultats infirment la vieille théorie diffusionniste, pour autant qu'il soit encore nécessaire de le faire. L’émergence de la bière est un processus autochtone. Quand la brasserie se déplace, c’est avec les populations porteuses de ses boissons fermentées, leur économie et ses manières de boire.

    En réalité, nous avons morcelé la difficulté : au lieu d’un hypothétique foyer mondial unique [1], nous en avons une vingtaine !

     

     >

     


    [1] Que les historiens de la bière situent habituellement en Mésopotamie ou en Egypte. De là, la bière aurait inondé le monde entier !