• Histoire Générale

    world history

    Les cultures amérindiennes du Mississippi.

     

    Connues pour avoir élevé des tumulus et d'énormes terrassements le long du Mississippi et ses affluents, ces cultures amérindiennes du centre des Etats-Unis actuels étaient non seulement bâtisseuses mais aussi cultivatrices de maïs, haricots, fèves et courges. Elles stockaient et redistribuaient de grandes quantités de grains. On le sait grâce aux témoignages des voyageurs et aux fouilles archéologiques les plus récentes.

    Mais contre toute attente, ces sociétés complexes et culturellement très avancées n'ont pas brassé de la bière de maïs. Ce constat pose une question brûlante. Nous avons postulé qu'un certain niveau de complexité sociale menait "automatiquement" à la naissance de la brasserie, quand les conditions matérielles de la fabrication de la bière étaient réunies (sources d'amidon abondantes, poterie, usage du feu, etc.). Tel semble être le cas avec les sociétés amérindiennes du Mississippi.

    Pourtant, aucune traces de bière de maïs! A la place, l'usage du tabac, de plantes psychotropes et d'une boisson émétique non fermentée à base de baies.

    Sans remettre en cause le modèle proposé qui rend compte de l'histoire de la brasserie dans de nombreux autres contextes, le cas de ces sociétés amérindiennes requiert un examen très attentif (à venir).

     

     

    •  Page ou article en cours

     

    ^                                    >