• Histoire Générale

    world history

    Enlil et le banquet des dieux en Mésopotamie.

     

    Dans le même ordre d’idée, Enki, le dieu technicien et sage, rend visite à son père, le tout-puissant dieu Enlil, dans sa ville de Nippur, sur les rives de l'Euphrate en basse Mésopotamie :

     

    « Ayant mis le cap sur Nippur,
    Il emmena avec lui tout le nécessaire jusque dans le gigunû, sainte chapelle de Nippur.
    Une fois là, il fit apporter du vin (*
    [1]), produisit de la bière,
    Versa le vin par larges cratères
    Tout en apprêtant la bière d'épeautre :
    Pour en obtenir une exquise, il touilla dans le kurkuru la bouillie de malt (?),
    Et y versa, à ras bords, même quantité de sirop-de-dattes,
    Brassant le tout ensemble en une douce liqueur rafraîchissante !
    Ainsi Enki, dans le sanctuaire de Nippur,
    Offrit-il un banquet à Enlil, son père »

    « Et tout ce monde de siroter la bière et humer le vin,
    Les gobelets pleins à verser,
    Trinquant au ciel et à la terre,
    Aspirant posément aux hanaps débordants, (creux comme) des chaloupes!
    Une fois bue la bière et le vin savouré,
    Une fois les reliefs retirés de la table,
    Enlil, tout euphorique, en son palais de Nippur,
    Déclara aux Anunna :
    Grands dieux qui avez céans pris place,
    Anunna qui dirigez l'assemblée,
    Sachez que mon fils, Enki le souverain, s'est édifié une demeure!
     » 
    [2]

     

     ^                              >

     


    [1] Il s’agit du vin de datte, courant à Sumer, et non pas du vin de raisin encore inconnu en basse-Mésopotamie à cette époque.

    [2] Jean Bottéro 1989, Lorsque les dieux faisaient l'homme. Mythologie mésopotamienne, pp 145-146, [94-121]. Le texte est d'époque paléobabylonienne (début 2ème millénaire). Al-Fouadi 1959, Enki's Journey to Nippur : the Journeys of the Gods, pour une traduction en anglais.