Bars et cabarets du pays dogon. La bière au Mali.Article 2 sur 5 Cabaret Dogon. Les maisons de la bière après 1950

I. Les cabarets villageois

 

Dogons, Mali

La plupart des Dogon de moins de trente ans sont persuadés que les cabarets ont toujours existé dans les villages de leur région. Parmi les intellectuels, certains en font même un symbole d’une « tradition » ou d’un « art de vivre » dogon menacé à la fois par l’islam, l’individualisme et les alcools d’importation. C’est oublier un peu vite que l’apparition et le développement récent des cabarets sont directement liés aux bouleversement socio-économiques de la seconde moitié du XXe siècle.

 

L’ancêtre du cabaret dogon et les contraintes lignagères

 

Cabaret dans le centre du pays dogonCabaret dans le centre du pays dogon.
©Eric Jolly (tous droits réservés).

Jusqu’aux années cinquante, la bière se vendait surtout sur les quelques marchés régionaux, encore peu nombreux à cette époque. S’il désirait acheter à boire sans sortir de son village, un homme devait attendre le jour de repos hebdomadaire et le bon vouloir d’une dolotière[1] de son quartier. Juste avant la seconde guerre mondiale, la localité de Konsogou-ley comptait ainsi, au maximum, un débit de boisson par sem